Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux
Désencombrement

Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux

Ça faisait un p’tit moment que je voulais vous écrire à ce sujetAprès m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux

Cette publication est la suite de mon article « Défi personnel d’une femme ordinaire pour changer de vie ».
Il participe aussi à l’événement “Après m’être débarrassé(e) de ça, je me suis senti(e) tellement mieux ” du blog Le zéro déchet pratique.
J’apprécie beaucoup ce blog, et en fait mon article préféré est celui-ci.

Je me suis dit que ça serait sympa de vous dire où j’en suis presque un an après.
C’est sympa, n’est-ce pas ? #BlogueuseEnAutosatisfaction

Comme je vous le disais dans mon premier article, je souhaitais changer de vie.
J’avais pris conscience que je devais opérer certains changements si je voulais atteindre mes objectifs. De surcroît je souhaitais diminuer mon empreinte écologique.

J’ai donc continué ma démarche de simplicité volontaire.
Alors concrètement de quoi me suis-je délestée ?
Dans l’ordre chronologique :

  1. La garde-robe
  2. Linge de maison (surtout les serviettes de toilette)
  3. Cosmétiques
  4. DVD et livres
  5. Ustensiles de la cuisine et robots inutilisés.

De quoi me suis-je débarrassée et qu’est-ce qui m’a fait le plus de bien ?

1. La garde-robe

Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux

L’année dernière je vous disais que je m’étais débarrassée de plus de la moitié de mes vêtements.
Voui, j’ai fait ça…-j’suis une dingue !.

Une fois de plus j’ai remis ça il y a moins d’un mois, lors d’un atelier avec Lucie Lebas minimaliste et conseillère en image.

J’ai participé à un de ses ateliers en ligne sur Instagram.
Je sentais que j’avais besoin d’aide car je stagnais et je n’étais pas sûre des couleurs qui m’allaient bien.
Participer à cet atelier (pendant le confinement du Corona virus ) a été la meilleure idée que j’ai eue !
Un atelier en ligne a toujours un coût.
Pour ma part je considère cela comme un véritable investissement sur moi-même. Et franchement, pour 4 heures de coaching 35 euros, c’était donné (prix spécial pour aider pendant le confinement, merci Lucie). Cela valait bien plus.
En me débarrassant d’environ 70 pièces, je peux enfin avoir toute ma garde-robe sous les yeux et je suis sûre qu’elle m’est adaptée.
Aujourd’hui (sans compter mes sous-vêtements et chaussettes) je suis à environ 110 vêtements.
Ce n’est pas encore la garde-robe idéale, mais c’est beaucoup mieux qu’avant.

Je kiffe ouvrir mon armoire ! (Magnifique cette formulation, je kiffe aussi la langue française visiblement…)

Chaque matin est un véritable plaisir de voir que tout est impeccable.
Chaque jour je suis fière de moi. Fière d’avoir pris le temps de faire ça pour moi.
Cultiver sa confiance et son estime de soi était aussi mon but.

–> Ça je crois que ça a vraiment bien marché ! – Oui, ben je pars de loin aussi, j’ai de quoi être fière !-.

Mon dressing maintenant : c’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup…

Je ressens aussi beaucoup de gratitude envers Lucie Lebas, faire appel à son expertise m’a permis de passer un cap et de m’affranchir de certains de mes blocages.

Le plus beau : j’ai moins mais on ne m’entend plus jamais dire « je n’ai rien à me mettre ».
Pourquoi ?

👉 Découvrez le dans mon article « Ce que j’aurais aimé savoir avant de désencombrer ma garde-robe ». (Waouh! Le super suspense que je viens de créer, avouez que vous avez envie d’en savoir plus 🙂!)

2. Linge de maison : serviettes de toilette et torchons

Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux
Photo by Vidar Nordli-Mathisen on Unsplash

En diminuant considérablement ma garde-robe je m’attendais à voir la corvée de lessive, pliage et parfois repassage diminuée de façon spectaculaire.
Et bien j’avais tort…
Oui cela a diminué mais pas tant que ça.
J’avoue avoir été un peu déçue en faisant ce constat.
Les torchons, serviettes de toilette et autres articles de ce genre me prenaient encore beaucoup de temps et d’espace.

J’ai mis du temps à le réaliser.

C’est en regardant un TEDx avec Rose Lounsbury que je m’en suis rendue compte.
Il posait la question suivante :« de combien de serviettes de toilette avez-vous besoin ? ».

Pour rappel chez moi nous sommes deux personnes – Plus Miobam, spécimen félin qui nous accepte chez elle 🙂-.

Mibam avec son air aimable…

Certes nous sommes deux mais nous avons régulièrement des invités (2 adultes + 2 enfants).

J’ai donc posé la question suivante à mon mari : « à ton avis de combien de serviettes avons-nous besoin ? ». Question Ô grandement philosophique, n’est-ce pas ? Avouez que vous ne regrettez pas d’être venu.
En réfléchissant cinq minutes à la question nous en avons déduit la chose suivante : chacun de nous a besoin d’un jeu par semaine (une petite + une grande serviette).
Nos invités viennent en général à 2 ou 4 personnes pour une semaine maximum.
J’ai donc décidé de garder :

  • 4 grandes serviettes (2 serviettes chacun)
  • 6 petites serviettes
  • 2 serviettes de plage (qui serviront aux invités adultes)
  • 2 serviettes moyennes (pour les enfants)

J’ai recyclé le reste.

Pour les torchons, j’en ai gardé le nombre qui tient dans ma petite boîte à chaussures sous l’évier, soit 15.

Je ne me suis pas encore attaquée aux draps, taies d’oreiller et housses de couette.
Je vais le faire très prochainement.
Je garderai 2 jeux pour notre lit, 2 jeux pour la chambre d’amis et le lit des enfants.
J’ai hâte de faire ça car le linge de maison prend beaucoup de place.

3. Cosmétiques et produits de la salle-de-bain

 Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux
Photo by Charisse Kenion on Unsplash

La salle de bain est la pièce qui nous prend le plus de temps à nettoyer.

Pour réduire ce temps, je voulais pouvoir regrouper mes produits dans une seule et même boîte et faire de même pour Monsieur (lors du nettoyage c’est beaucoup plus rapide de ne déplacer qu’un seul bloc plutôt que plusieurs petits produits).
J’ai donc enlevé tout ce qui était périmé et que je n’utilisais pas ou encore tout ce que je gardais pour le fameux “au cas où“.

Au fur et à mesure je vide les stocks.
Je décide aussi que je ferai certains de mes produits moi-même.
Finalement je me rends compte que j’ai besoin de peu.
Je n’achète du maquillage qu’une ou deux fois l’année – surtout anticernes et fond de teint– et je nourris ma peau avec de l’huile (Jojoba et Argan) plus une crème hydratante.
Pour l’anti-rides je décide de faire plus de méditation et de yoga du visage !
De toute façon les crèmes miracle je n’y crois pas !
J’ai donc viré tout le reste, il faut avouer que j’avais beaucoup d’échantillons…

En supprimant les serviettes superflues et produits inutiles, la salle-de-bain est moins chargée et plus facile à entretenir.

4. Livres et DVD

Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux
Photo prise par Mike Bird

J’appréhendais un peu cette partie.

Mentionnons que cette partie est sacrée chez nous.

S’attaquer à la culture et au divertissement…J’me disais que ça risquait de friter un peu.

Afin que cela se passe le mieux possible et pour ne pas reproduire les erreurs commises avec sa garde-robe j’ai décidé de procéder en deux temps.
Pour ceux qui n’ont pas lu le premier article, j’avais vidé sa penderie de vieux trucs…
Bah ouais, je sais… J’ai abusé, ça ne se fait pas… Ça partait pourtant d’une bonne intention…
Je ne l’ai plus jamais fait, j’ai appris de mes erreurs…#MeaMaximaCulpa.

Revenons à nos moutons -Bêh !- :

– Premièrement je me suis attachée à n’enlever que les livres qui m’appartenaient personnellement (principalement mes livres de terminale et de BTS que je gardais depuis toutes ces années ainsi que des ouvrages classiques que j’avais déjà lu pendant ma scolarité).

– Deuxièmement j’ai demandé à mon mari de faire le tri dans les DVD.
Pas question que je m’approche de son territoire !
Cela aurait été comme une déclaration de guerre !
J’ai fait l’erreur une fois de m’occuper de ses affaires, je ne recommencerai pas deux fois !

À ma grande surprise il a jeté/donné beaucoup de DVD. Cela nous a libéré 2 tiroirs sur 8 du meuble TV.
Un exploit quand on connaît son amour du cinéma !
La dématérialisation a grandement joué en ma faveur !
A l’ère de la digitalisation, il faut en profiter pour nous alléger et ne plus s’encombrer.
Ça participe aussi à se décharger mentalement (j’dis ça, j’dis rien).

5. La Cuisine et ses ustensiles

Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux

Ah la cuisine…
C’est tout un poème.

C’est ici que se loge le plus le désordre. On l’utilise au minimum 2 fois par jour (petit déjeuner et dîner). C’est le cœur de la maison.
Je n’ai pas complètement fini mais ça commence à sentir bon. Très bon même…

Vous découvrirez en détail comment j’ai procédé et la méthode à utiliser dans mon article « Désencombrer sa cuisine en 7 étapes ».

Franchement, mais alors franchement si j’avais su à quel point ça diminuerait ma charge mentale je crois que j’aurais commencé par ça.
C’est tellement plus pratique, esthétique et rapide à nettoyer.
J’ai procédé par petites actions. J’en suis enfin venue à bout. Yes !

Astuce : Ce qui fait une grosse différence aussi, ce sont les 5 minutes de rangement chaque soir.

Conclusion

 Après m’être débarrassée de ça je me suis sentie tellement mieux
Photo prise par jplenio

Je n’ai pas encore tout optimisé. Il me reste à améliorer mon bureau, notre chambre et surtout le garage.
J’ai suivi le conseil de professionnels qui préconisent de s’occuper d’abord de son espace de vie.

Chaque tiroir et espace vidé/trié/organisé m’a fait me sentir mieux. Je ne regrette pas du tout de ne pas m’être occupée du garage. Ce n’est pas ma priorité.

Par conséquent si je devais conseiller de se concentrer sur 3 points, je dirais dans l’ordre:

  1. La garde-robe, car cela fait gagner beaucoup de temps et d’espace et permet de vraiment se sentir mieux. C’est une action pour soi qui dure dans le temps. En faisant cela on se chouchoute – qui n’aime pas se chouchouter, hein ?-.
  2. Regrouper les choses par catégorie cela évite de chercher les choses (stylos, piles, câble etc …).
  3. Désencombrer la cuisine de tous les doublons et objets inutiles comme la multitude d’appareils que l’on nous vend comme des indispensables. Ça m’a vraiment changé la vie.

Simplifier et minimiser mes possessions est une des meilleures décisions de ma vie.
Je me sens tellement libérée. Cela participe à mon bien-être et me permet de me concentrer sur ce qui est vraiment important pour moi.
Cela m’a aussi fait prendre conscience que nous avons le pouvoir de choisir la qualité.

À première vue la qualité semble un luxe.

Pourtant en pratiquant le minimalisme je me suis aperçue qu’elle nous coûtait bien moins cher que le bas de gamme et le médiocre.
Ainsi avoir la juste quantité pour ses besoins ne donne pas le sentiment de sacrifice ou de renoncement.
Étant donné que je ne me disperse plus, je peux davantage m’accorder le meilleur. J’ai l’impression d’être plus riche.
Pourtant mes revenus ont baissé…
C’est vrai j’ai moins d’argent mais j’ai plus de temps, plus d’espace et moins de contraintes.

À ce stade de l’expérience je ne souhaite plus revenir en arrière.
Le superflu disparu a mis en valeur chaque bien que je possède.
Tout ce que je ne voyais plus car enfoui sous une montagne de possessions est réapparu.

J’ai plus de temps pour mon projet professionnel et son développement.
Sans ces changements je ne crois pas que cela aurait été possible.

Et vous ?
Si vous aviez le choix que feriez-vous ?
Quel est votre plus grand rêve ?
Que feriez-vous de tout ce temps récupéré ?
Mon récit vous donne-t-il des envies ?
Dites-le-moi en commentaire.🙏

Comme d’habitude si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à partager, liker, commenter.

Mylène

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

9 commentaires

  • Gazelle

    Coucou Mylène,

    Moi qui ai eu un gros coup de mou concernant ma démarche minimaliste, te lire me fait un bien fou!
    Je vais donc m’y remettre en relisant attentivement tout tes articles, qui me sont si précieux.

    Merci de partager aussi bien tes ressentis et tes conseils. C’est vraiment un plaisir de te lire.
    Bises
    Gazelle

    • Mylène Legrand

      Coucou Gazelle,
      Tout d’abord merci pour ton commentaire 🙏.
      Comme moi tu sais que cela fait vivre mon blog et ça me touche (il est encore si petit et si fragile 🙂).
      Je suis contente que mes articles puissent t’aider, je te comprends, quand on est dans une démarche de désencombrement on a des petits passage à vide.
      Et ensuite on est remotivé et ça repart, et puis ça peut redescendre mais ce n’est pas grave. Le plus important c’est les routines, 5 minutes par jour.
      Pas plus. Et ça fait déjà beaucoup à la fin de la semaine (en tout cas c’est bien mieux que rien 🙂).
      Et dis moi je viens de penser que je ne reçois pas de notification quand tu publies de nouveaux articles sur ton super blog.
      Aurais-je loupé quelque chose (faut que je vérifie que je me suis inscrite).

      Prends soin de toi Gazelle. Et pour ce qui ne connaissent pas et lisent ce commentaire, allez visiter Gazelle, c’est top (organisation, créativité, pleins de truc sympa qui m’ont aidé à me développer aussi !)

      A bientôt !! La bise aussi !!

      • Gazelle

        Coucou Mylène,

        Merci pour cette jolie promo de mon blog. 😊

        Alors je te rassure, tu n’as rien loupé. C’est moi qui n’est pas pu publier depuis quelques temps suite à plusieurs problème de santé à la suite.

        Je pense être bientôt de nouveau forme pour la suite de mes aventures.

        Merci pour tout Mylène 😘

        • Mylène Legrand

          Ha ! Super génial !!
          Je suis contente de savoir que ta santé s’améliore (doucement, mais surement comme on dit 😊).
          C’est cool (hoo, l’expression de milléniale !) de savoir que tu vas reprendre la suite.
          J’ai hâte de découvrir la suite de tes articles!
          De nouvelles aventures en perspective et du développement personnel en veux tu en voilà!
          Que des bonnes choses.
          Prends soin de toi😊

  • Charlène

    Bonjour et merci pour ta participation !
    Bel article, je vois qu’on en est à peu près au même points pour ce qui est du désencombrement.
    Je stagne aussi au niveau du bureau et du garage. J’aimerai scanner beaucoup de papiers du bureau pour pouvoir les jeter mais ça prend beaucoup de temps. J’en fait un peu de temps en temps, et surtout je scanne tous les nouveaux papiers qui arrivent (factures etc).
    Ce qui m’a beaucoup aidé pour la cuisine c’est 2 choses : l’achat d’un Thermomix qui a remplacé beaucoup d’ustensiles et l’organisation d’une “zone de gratuité” près de chez moi. J’ai vraiment du mal à jeter. Ça m’a aidé de savoir que d’autres personnes allaient réutiliser ces objets. Et c’est tellement plus rapide que Leboncoin !
    Bonne journée

    • Mylène Legrand

      Hello Charlène,
      C’est vrai que je n’ai pas pensé à en parler dans mon article (les zones de gratuité).
      Pour ma part j’habite un petit village. Il existe bien une zone de gratuité mais on se fait “limite” engueuler quand on vient y déposer quelque chose.
      Je pense que des personnes ont dû confondre “zone de gratuité” et déchetterie…
      J’y ai déjà mis des livres, des jeux, des vêtements (assez peu) et quelques paires de chaussures.
      A chaque fois j’ai vu que c’était parti rapidement et c’est vrai que ça part bien plus vite que Leboncoin et cela prend moins de temps à organiser (photo, annonce, rdv…)
      Ce que je fais aussi pour les “beaux objets” je les mets de côté pour faire un cadeau utile ou pour faire plaisir.
      En ce moment j’ai quelques BD que je ne souhaite plus conserver. Je pense les offrir à un ami passionné de BD.
      Je vais voir. Le but est de lui faire plaisir et pas de me servir de lui comme déchetterie…
      Je suis comme toi, j’aime savoir que cela va tourner, que des ressources n’ont pas été mobilisées pour rien…
      Merci pour ton commentaire et bonne journée à toi 🙂

  • Journal Zéro déchet

    Super article et très intéressant ! Il me donne envie de poursuivre dans ma démarche actuelle 🙂 Je suis persuadée que le minimalisme est vraiment positif pour nos vies tellement encombrées. J’ai commencé par ma garde robe, et j’ai diminué de moitié. Mais j’ai encore du boulot. Faut que je regarde la formation dont tu parles dans ton article.
    Pour ce qui est de la cuisine, je prépare un déménagement et c’est pour lui l’occasion de faire un grand tri. Et il y a tellement de choses dans ma cuisine, un vrai télé achat !!
    Alors que j’avais peur d’être frustrée en enlevant des objets dans ma vie, je me sens en fait vraiment mieux à chaque fois. Comme apaisée 🙂 en tout cas merci pour cet article, et je vais continuer à te suivre pour recevoir tes conseils et m’améliorer un peu plus chaque jour !

    • Mylène Legrand

      Hello,
      Merci pour ton commentaire 🙂
      Bravo pour ta démarche ! C’est vrai que le minimalisme et le zéro déchet sont copains 🙂
      Oui je te conseille de regarder ce que fait Lucie car c’est vraiment qualitatif.
      Lorsque j’ai participé à son atelier je lui disais que cela faisait un an que j’étais dans ma démarche
      et que ma garde-robe n’était pas encore celle que je souhaitais.
      Elle m’a répondu qu’elle même à mis 3 ans à créer sa garde-robe capsule idéale.
      Cela prend du temps (surtout quand on a pas le budget pour tout remplacer d’un coup!).
      Cependant même si cela prend du temps je trouve que cela vaut vraiment le peine de le faire.
      Et quel soulagement au quotidien!

      Pour la cuisine il est recommandé de rester simple le plus simple possible
      C’est en lisant plusieurs blogs minimalistes que je me suis rendue-compte qu’effectivement
      nous avons bien trop souvent trop de matériel (à croire que nous voulons faire l’émission top chef chez nous…).
      Mais ne nous sentons pas coupables de cela, il ne faut pas oublier qu’on nous propose à longueur de temps
      des choses que l’on nous vend comme des indispensables.
      A force nous finissons par le croire. C’est normal.

      En tout cas vraiment bravo pour ta démarche et merci de me suivre 🙂.

      Belle journée à toi (tu me diras ton prénom la prochaine fois? Je suis curieuse et je ne l’ai pas vu sur ton blog)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marre de passer votre vie à ranger et nettoyer ? Recevez gratuitement mon guide 🙂

%d blogueurs aiment cette page :