Désencombrement

Êtes -vous condamné(e) à perpétuité à ranger ?

Ne vous êtes-vous jamais posé la question « suis-je condamné(e) à perpétuité à ranger ? ». Non sans blague ? Combien de temps par semaine passez-vous à ranger et nettoyer ? A quelle fréquence ?
Et surtout au bout de combien de temps le désordre revient-il ?
Je ne sais pas vous, mais chez nous à peine avions-nous fini qu’au bout de quelques heures rebelote !! (après 3H/3H30 de ménage à deux!).
Chez moi je ne peux même pas invoquer l’inégalité de la répartition des tâches et encore moins les enfants car nous n’en avons pas…
Nan, mais là y’a une arnaque. On m’a jeté un mauvais sort, c’est pas possible…
Je ne comprends pas, nous sommes deux adultes responsables à ranger/nettoyer, alors pourquoi c’est tout le temps le désordre ?
Quelles sont les causes et comment gagner du temps sur cette corvée de ménage pour pouvoir profiter de votre temps libre ? Vous aussi vous voulez diviser ce temps par deux voire trois chaque samedi et arrêter de ranger en permanence ? Allez c’est parti, voyons les 5 raisons du désordre qui nous causent problème et surtout les solutions.

les 5 raisons du désordre

1. Manque de formation

Les 5 raisons du désordre
Photo by Kolar.io on Unsplash

Vous l’avez vu dans l’introduction je ne pouvais pas invoquer les deux raisons majeures qui sont souvent citées comme cause de surcharge chez les femmes. Cela m’a donc simplifié mon questionnement. Mais alors quel est le problème ?

Marie Kondo le soulignait bien : ranger s’apprend et sur ce point tout le monde se retrouve un peu autodidacte. “On considère à tord que la capacité à ranger s’acquiert sur le tas et ne nécessite pas une formation spécifique”.

En découvrant cela je me suis dit : MAIS C’EST PAS VRAI ! VOUS NE POUVIEZ-PAS LE DIRE AVANT 😤 !!

Vu les conséquences sur les individus (surtout les femmes), les couples et les familles ça aurait été super sympa de le savoir avant.
Donc si je résume, nous n’avons pas reçu d’éducation possessionnelle (Yeah ! Ça claque comme terme !!).
Bon OK…
Maintenant que l’on sait ça, voyons les bases à connaître pour ne plus se laisser envahir. Cela nous permettra certes de mieux nous organiser à titre personnel MAIS aussi de transmettre ce savoir aux autres membres de la famille pour ne pas être seul(e) à TOUT gérer.

Ça ne se fera pas en un jour, mais un jour ça se fera

les 5 raisons du désordre

2. L’accumulation, trop de possessions

Les 5 raisons du désordre
Photo by Samantha Gades on Unsplash

Premièrement, ça commence le matin…Dans la salle de bain il y a tellement d’affaires dans la douche, les produits tombent à nos pieds, ça continue en face du miroir quand on cherche de quoi finir sa « mise en beauté » et que l’on cherche nos produits dans les placards et tiroirs (mais c’est pas vrai où est ma cire pour les cheveux!).
Deuxièmement, notre garde-robe déborde littéralement mais nous avons toujours l’impression qu’on n’a rien à se mettre, finalement on remettra encore les mêmes affaires que d’habitude (ha, ce bon vieux jean!). Et enfin, la cuisine…Ça déborde de partout. La journée est à peine commencée que vous êtes déjà fatigué(e), sans parler de la mauvaise humeur (Qui cela rend-il de bonne humeur un démarrage pareil franchement ?).

Solution

A première vue, on pourrait penser qu’il faut ranger, et c’est ce qu’on nous a appris, n’est-ce pas ? Et bien non !La preuve que ce n’est pas la bonne solution c’est que l’on passe son temps à le faire et le refaire. Quand vous rangez, vous ne faites que déplacer le problème. La seule solution durable est d’éliminer l’excès. Il faut désencombrer. Il existe plusieurs façons de désencombrer sans y passer ses week-end. Vous pouvez transformer cet exercice en jeu! Débarrassez-vous de 10 choses chaque jour (Attention : débarrasser = donner, vendre ou jeter si inutilisable). Commencez par des choses faciles (On ne s’attaque pas aux souvenirs en premier hein ! Sinon on ne va pas y arriver).

Exemples d’objets à jeter :

• Les publicités, magazines et journaux
• Les ustensiles en doublon (voire triplon, quadruplon…#JinventeDesTermes) de votre cuisine et les petits appareils que vous n’utilisez pas
• Les vieux stylos et feutres qui ne fonctionnent pas
• Les cosmétiques, maquillages et les médicaments périmés
• Les modes d’emplois (Vive Internet ! Il est possible de trouver toutes ces informations en ligne).
• Les vêtements trop petits, abîmés

Une petite remarque au passage : lorsqu’on parle de jeter, il s’agit en fait de se débarrasser, que ce soit en jetant, en donnant ou en vendant. C’est bien dommage de jeter à la poubelle des objets encore utilisables.

les 5 raisons du désordre

3. Vous n’avez pas de routine et trop de mauvaises habitudes

Les 5 raisons du désordre
Photo prise par TeroVesalainen

Mentionnons à ce sujet qu’il peut avoir une explication à ce sujet (Non parce que vous n’êtes pas là pour culpabiliser non plus!). Si vous êtes dans une période de transition et que votre vie change (Bébé, boulot, retraite, rupture, maladie etc…), vous traversez des moment stressants. Dans ces périodes le désordre se multiplie car les choses s’empilent et que l’on remet à plus tard le rangement, on attend que les choses se calment.

Solutions

N’attendez pas que les choses se calment. Dans la vie tout est en perpétuel mouvement. Essayez d’appliquer ce principe, mieux vaut un petit pas tous les jours que rien du tout (le fameux effet cumulé!).

👉À découvrir : mon article sur l’effet cumulé.

Les 5 raisons du désordre
Photo by Lia Trevarthen on Unsplash

• Désencombrer 5 minutes (pas plus) par jour : munissez-vous d’une boîtes (prévoyez une zone de « transit » ou stockage provisoire) et faîtes le tour de votre maison.
• Tous les soirs, le moment où l’on a le plus d’énergie, préparez vos affaires. Cela ne consiste pas seulement à préparer ses vêtements. Pour vous faciliter le démarrage de la journée prévoyez le cartable des enfants (c’est à eux de le faire et vous de vérifier), mettre le linge sale dans la corbeille (aussi à chacun de le faire), préparer son déjeuner à emporter, le courrier à déposer à la poste, les sacs de sport et enfin dresser la table du petit déjeuner.

• Prenez l’habitude de remettre au fur et à mesure les choses à leur place dès que vous avez fini de les utiliser.

👉À découvrir : mon article 7 Actions de 5 minutes pour désencombrer facilement

les 5 raisons du désordre

4. Votre système d’organisation est trop compliqué

Les 5 raisons du désordre
Photo by John Barkiple on Unsplash

Le manque d’organisation est la troisième raison au désordre. Quand vous ne savez pas quoi faire avec les choses et qu’il y a beaucoup de manipulations à faire –> vous les déposez n’importe où –>donc c’est le désordre (CQFD). Effectivement, le désordre attire le désordre (Un papier ou un stylo en plus sur ce petit tas de la table à manger ne fera pas grande différence de toute façon…). Le rangement doit être facile et demander un minimum d’effort.

Solutions

Identifier le problème

Quelles sont les zones qui posent le plus de problèmes ? Il est important de se concentrer la dessus car ceux sont eux qui sont rangés le plus souvent. Dans une maison il existe des points chauds autrement appelés des « hots spots ». En effet de façon général on peut cibler quelques uns de ces endroits (Dans le désordre ! MDR, humour!) :

• L’entrée
• Les tables (table basse, table de la cuisine, salle-à-manger, le dessus des commodes…)
• Le comptoir de la cuisine (avec les papiers, les stylos, les petits outils, les petits jouets ou babioles)
• Les jouets des enfants
• Les vêtements
• Les chaussures

La prochaine fois que vous voulez déposer un objet sur un tas d’affaires qui traîne quelque part, posez-vous la question : pourquoi y déposez-vous des choses au lieu de les ranger 🤔?

Les 5 raisons du désordre
Photo prise par Juhasz Imre

Mise à part le fait que les objets n’ont pas de place attitrée, quand ils en ont une, l’accès doit être simple. On dit qu’il faut éviter plus de 3 gestes pour pouvoir remettre facilement un objet à sa place (Grande passionnée des boîtes : je mettais des boîtes dans mon atelier, qui contenaient elles-mêmes d’autres boîtes avec d’autres petits contenants…Ha les boîboîtes !!!).

Résoudre le problème

Afin de résoudre ce problème le vieil adage « chaque chose à sa place et une place pour chaque chose » se vérifie toujours. Une fois que vous avez identifié la cause du problème, prenez le temps de mettre en place un nouveau système pour le régler.
Le rangement doit être facile et demander un minimum d’effort. Cela signifie tout d’abord qu’il faut adapter le nombre de gestes à faire à la fréquence d’utilisation des objets, mais pas seulement.
Les petits gestes du quotidien peuvent être bien agaçants sans qu’on s’en rende compte tellement on a l’habitude : un tiroir qui ferme mal, une boîte qui ne s’encastre pas bien quand on la remet en place…

Voici des exemples de systèmes simples :

• Des crochets à l’entrée pour les manteaux
• Des crochets derrière la porte de la chambre des enfants pour leurs sacs et manteaux (à leur hauteur)
• Un endroit pour les clefs
• Un tiroir dédicacé aux câbles, piles…
• Un endroit de collecte pour le courrier
• Des caisses pour les chaussures de chacun et chacune
• Un système de gestion du linge significatif pour toute la famille

Récapitulatif 
Définissez une place pour les objets qui traînent. Si vous n’en trouvez pas c’est que vous avez besoin de débarrasser d’autres choses pour libérer de la place! Enfin simplifiez l’accès au rangement de chaque objet.

les 5 raisons du désordre

5. Trop d’entrées, pas assez de sorties

Les 5 raisons du désordre
Photo prise par Alexas_Fotos

Ha, je l’adore celui-ci : le fameux « au cas où »….qui ne servira quasiment jamais.
Sans parler du papier toilette qui a déchaîné les passions ces derniers temps (ha ce bon vieux confinement, ça fait longtemps…), posséder plein d’objets à un aspect rassurant :on évite l’angoisse du futur, la peur du manque…On peut avoir un intérieur parfaitement organisé mais très encombré, avec plein de choses inutiles. Maintenir tout ça en ordre en permanence demande beaucoup de temps et d’énergie. A long terme le risque est donc bien de relâcher la pression et de laisser le désordre se réinstaller.

Dessin : Chaunu_Emmanuel

Outre le stockage, l’achat inutile, la recherche des bonnes affaires, est la dernière raison de notre encombrement. Qui n’est pas déjà allé faire une balade au centre-ville, une brocante ou encore une braderie? Hein ? Qui ? Et combien de fois en rentrant vous êtes-vous aperçu que cet achat, finalement ça ne va pas, vous l’aviez déjà, qu’il ne vous plaît pas tant que ça? (moi plusieurs fois, surtout pendant les soldes…)
Et on entasse encore et encore et le désordre revient inlassablement.

Solutions

Évitez de faire du shopping

Adolescente ma mère me répétait « Pour ne pas dépenser, il ne faut pas regarder » (Formidable cet article, n’est-ce pas ?). Ce conseil vous semble absurde? Pourtant à bien y réfléchir, il ne l’est pas tant que ça. Lorsque l’on va faire un tour en ville dans les rues marchandes, juste pour se promener, les tentations sont multiples. Éviter les tentations et choisir de dépenser son temps autrement aide à ne pas acheter de nouveaux objets inutiles. Si vous voulez vous libérer du temps, de l’espace et améliorer vos finances (pour un projet qui en vaille la peine pour vous par exemple) le choix de refuser les achats « compulsifs » est très important. A vous de voir ensuite comment vous dépensez votre temps libre.

Laissez passer l’envie

Si malgré tout vous allez vous balader en ville et que vous avez envie d’acheter quelque chose, attendez quelques jours avant de l’acheter. Ne succombez pas à la tentation. Ainsi vous arriverez à cerner si c’était une envie passagère ou un besoin véritable. Si c’était un besoin réel, cela vous permettra aussi de comparer si vous alliez l’acheter au meilleur rapport Qualité/Prix.

Personnellement je trouve la méthode BISOU créé par Marie et Herveline carrément géniale. Ça permet de prendre conscience de ses actes d’achat et de mieux gérer son budget. Cliquez sur le lien de mon article pour découvrir de quoi il s’agit, c’est court, simple, rapide, efficace. Tout ce qu’on aime !

Tenez un budget

Les 5 raisons du désordre
Photo by StellrWeb on Unsplash

En notant vos dépenses chaque semaine, vous saurez précisément où part votre argent (et aussi votre précieux temps). En faisant ça, vous saurez combien vous avez dépensé en achats inutiles. Peut-être avez-vous un projet plus important à vos yeux, ou celle de votre famille. Ne souhaitez-vous pas faire un voyage? Tenter une nouvelle expérience ? Vous accordez plus de qualité en général ? Quand vous vous apprêtez à dégainer votre carte bleue, demandez-vous si vous ne préféreriez pas allouer cette somme pour votre projet.

les 5 raisons du désordre

Conclusion

Les 5 raisons du désordre
Photo prise par Kaboompics .com

Gagner du temps sur les tâches ménagères demande donc de revoir les choses en profondeur et d’apprendre les bases. Nous sommes tous autodidactes et cela ne suffit pas. Contrairement à ce que vous pensez peut-être de vous-même, vous n’êtes pas bordélique, non, vous n’êtes pas formé(e), c’est différent. Cela signifie donc que vous pouvez apprendre et transmettre ce savoir à vos enfants et votre partenaire de vie (#GagnerSaLiberté). Vous deviendrez « professeur », cela vous aidera vous et vos proches.
Ainsi, avoir ces bases vous permettra non seulement de gagner du temps et de l’espace mais aussi à posséder la juste quantité avec la qualité que vous méritez. Pour certains cela leur évitera aussi le surendettement.

s 5 raisons du désordre

Ce qu’il faut retenir

Les causes du désordre sont :

  • Le manque de formation
  • L’accumulation
  • Pas de routine et de mauvaises habitutes
  • Pas de système d’organsation simple
  • Trop d’entrée (achats), pas assez de sorties

Si vous avez aimé cet article ou si vous pensez que cela peut aider une personne de votre entourage, n’hésitez pas à le partager.

Dites-moi ce que vous pensez en commentaire et par quoi vous allez commencer !

Comme d’habitude, n’hésitez pas à partager, liker, commenter 🙏

 

Mylène

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Gazelle

    Bonjour Mylène,

    Que tu as raison! On manque vraiment de formation dans ce domaine.
    Pourtant, si on retourne 50 à 100 années en arrière, cela se faisait. Enfin, juste les femmes malheureusement.
    On leur inculquait très jeune les “manières de tenir un intérieur”.
    Je pense qu’en y remettant au goût du jour, et en y incluant bien sûr la gente masculine, un cours comme celui-là, dès l’école primaire, serait d’utilité publique 😊

    En attendant que les choses évoluent, je suis ravie d’en apprendre toujours plus dans ce domaine grâce à toi et ton blog.

    Une très belle journée à toi 🌞

    • Mylène Legrand

      Bonjour Gazelle 😊,
      Ha, je n’y avais pas pensé mais tu as complètement raison, c’est vrai que nos grand-mères recevaient ce genre de formation !
      C’est vrai que chacun d’entre nous aurait besoin d’avoir les bases, cela évite les dérives pour la plus grande majorité.
      Je pense sincèrement que recevoir les bases dont je parle dans l’article permet de certes gagner du temps mais pas seulement.
      Si on apprend à gérer ses frustrations, les achats inutiles se feront beaucoup moins souvent et je suis sûre que cela peut aider des personnes
      allant vers des situations de surendettement (de mémoire la commission de surendettement reçoit chaque année beaucoup de demandes d’aide venant
      de personnes ayant contracté beaucoup de crédit à la consommation). Pour beaucoup c’est un drame absolu… C’est terrible pour eux.
      J’espère que cet article pourra aider des personnes ayant un penchant aux achats compulsifs.
      Apprendre à refuser ces actes d’achat est primordial pour une bonne santé financière.
      Mais nous ne sommes pas tous égaux. L’enfance façonne ce que nous deviendrons et si la frustration ne faisait pas partie de l’éducation,
      il y a fort à parier que le surendettement fasse partie de la vie d’adulte (J’ai lu que connaître la frustration dans son enfance aidait
      aussi les individus à devenir des gens heureux).
      Je m’égare !
      Merci Gaëlle pour ton commentaire.
      Au plaisir !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :