Personnage en carton regardant le titre : Minimalisme et meubles en carton ?
Minimalisme

Minimalisme et meubles en carton

Les meubles en carton, peuvent répondre à plusieurs besoins et plusieurs envies.

Heu… d’accord… mais quel est le rapport avec le minimalisme et le désencombrement ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler de l’une de mes autres passions (un amour qui dure depuis 15 ans maintenant).

Comme nous l’avons vu dans un de mes articles précédent “Les 10 raisons, pourquoi le minimalisme se développe“, l’écologie est une des raisons qui motive à aller vers plus de simplicité et/ou à découvrir le minimalisme.

C’est pourquoi aujourd’hui nous allons parler recyclage, d’une matière souvent méprisée et pourtant si pratique : le carton.

1. Présentation :

Le carton est principalement utilisé pour nos emballages et nous le voyons souvent dans les poubelles. A première vue, il n’est pas très glamour.

Et pourtant !

Avec lui on peut tout faire.
Là, vous vous dites, elle exagère !
Et bien, non, même pas !

Que ce soit pour fabriquer de gros meubles comme des canapés, des lits, des fauteuils, des tables ou encore pour des petits meubles. Le carton signe présent à l’appel.
On peut tout faire avec lui. J’adore cette matière.

Pour les enfants, on peut s’éclater et créer des meubles ludiques et pratiques.
Du plus simple au plus complexe, tout est possible.
Il peut répondre à des besoins primaires, comme secondaires.
Bref, il a tout pour plaire.

Pour vous donner un petit aperçu des différentes possibilités, voici quelques exemples de réalisations en carton.

Crédit Photo : Val Cartonne

Exemple de meubles ludiques en carton pour enfant

Pour les grands : 

Une table et ses chaises, un bureau, une commode. Tous les trois sont en carton

Comme on retrouve souvent le carton dans nos poubelles, son image n’est ni très sexy ni très qualitative. En réalité, les meubles en carton sont haut de gamme : ils sont robustes, uniques, sur-mesure.

Leur entretien est simplissime, puisqu’un coup d’éponge et c’est propre.

Avoir un meuble en carton, c’est répondre à une envie d’aujourd’hui sans compromettre vos besoins de demain, car il est recyclé et recyclable 🙏.

2. Les secrets d’un meuble réussi :

Pour avoir un meuble de qualité, il faut comme dans tout projet, se poser les bonnes questions.

C’est la première étape et il ne faut surtout pas la bâcler.

Mais se poser (concrètement) pour réfléchir à notre projet et nos attentes est nécessaire pour sa réussite.

Donc prenez une feuille blanche ou un carnet, puis notez les contraintes auxquels le meuble sera soumis :

  • Le poids (cela déterminera toute la structure),
  • Les coups auxquels il sera exposé (par exemple un bar recevra des coups de pieds à sa base)
  • L’humidité,
  • Quels seront les utilisateurs (vous seulement, ou tout le monde ?),
  • Sa fréquence d’utilisation, combien de temps comptez-vous le garder (exemple : on garde une table à langer un peu plus d’un an mais c’est tout),
  • Comment et pourquoi.

Ainsi, en ayant connaissance des contraintes de votre meuble, vous prendrez les précautions nécessaires et votre meuble pourra vivre de nombreuses années sans que vous ayez besoin d’y retoucher.

Exemples :

*Pour une table de chevet :

La contrainte de poids est normalement minime (un livre + une lampe de chevet), disons 5 Kg mais je vais construire pour une contrainte légèrement supérieure (principe de précaution).

    • Les coups : non
    • L’humidité : Zéro
    • Les utilisateurs : vous seulement,
    • Sa fréquence d’utilisation : Matin et soir,
    • Sa durée de vie : une dizaine d’année,
    • Comment et pourquoi : Utilisation simple et pratique (poser la lampe de chevet et un livre) et participe à la décoration de la chambre.

Dans ces conditions, on voit que les contraintes sont très faibles, d’autant plus qu’une table de chevet est un petit meuble.

* Pour un fauteuil, sur une terrasse (protégée) :

Ici les contraintes sont multiples et variées :

La contrainte de poids risque d’être très importante (normalement une personne, mais pour le modèle auquel je pense, je vais me dire 3). Je vais donc imaginer, 3 personnes de 100 Kg chacune.

    • Les coups : oui, principalement au niveau des pieds car il sera en plein milieu.
    • L’humidité : oui, car il restera sous la terrasse même quand il pleut et sera exposé aux accidents de verres renversés.
    • Les utilisateurs : les habitants de la maison et les invités,
    • Sa fréquence d’utilisation : Souvent surtout l’été,
    • Sa durée de vie : environ 5 ans,
    • Comment et pourquoi : il permettra de s’assoir à plusieurs dessus, de poser des verres, il doit participer à créer de la convivialité.

Dans ces conditions, on voit donc que les contraintes sont très importantes, d’autant plus qu’un fauteuil commence à faire partie de ce que j’appelle les gros meubles.

 Mieux vous connaissez l’utilisation, mieux vous concevez votre meuble et plus vous pourrez le garder longtemps. Ainsi pour ma part, j’ai un meuble TV depuis plus de 12 ans (photo ci-dessous). Il commence à fatiguer un peu, mais je trouve que cela permet de vous montrer comment un meuble vieillit dans le temps.

La seule contrainte à laquelle je n’avais pas pensé était l’humidité à laquelle il allait être soumis (mon chat s’acharnait à venir uriner au pied du meuble et je devais le laver à grande eau). Pourtant, il tient encore mais nécessite une petite restauration aux endroits maltraités.

Meuble TV réalisé par Mylène

La fabrication de ce meuble en carton m’a demandé (finition comprise) : environ 120 heures.

Je l’ai fabriqué d’une telle manière qu’on peut probablement mettre au moins 500 Kg dessus ! (sinon, mis à part ça, je vais bien !)

Le matériel nécessaire :

Il faut un minimum de matériel pour débuter. Si vous ne voulez pas trop investir au début vous pouvez vous contenter d’un matériel restreint :

    • Du carton double cannelure (le plus commun),
    • Un cutter,
    • Une grande règle métallique,
    • Un pistolet à colle et ses recharges (indispensable pour coller vos cartons rapidement lors de l’assemblage),
    • Un crayon,
    • Du kraft gommé.

Si comme moi, cela devient une passion et que vous souhaitez aller plus loin, voici la liste du matériel à avoir, cliquez ici.

Les différentes techniques (liste non exhaustive):

Il en existe plusieurs :

    • Le contrecollé (on colle les plaques de carton les unes derrière les autres),
    • Technique du boitage ou de l’embourdage,
    • Technique de la traverse.

En ce qui me concerne, je ne vous parlerai que de la technique que je connais le mieux, c’est-à-dire, la technique des traverses (c’est aussi la plus répandue).

Pour la partie culture générale, sachez que cette une technique empruntée à l’aéronautique 🙂 (Mais que ce blog est formidable, on y apprend des tas de choses!).

C’est un assemblage de plaques de carton découpées qui vous permettra d’obtenir le meuble de vos désirs.

Même sans être bricoleur, vous pouvez vous mettre aux meubles en carton. Leur réalisation est simple et peu couteuse. Même si vous ne savez pas planter un clou, vous pouvez construire de vos propre mains, VOS meubles sur-mesure. Alors lancez-vous !

Les inconvénients des meubles en carton :

Un meuble en carton ne se réalise pas en 4 heures. Il faut du temps pour donner sa plus-value à cette matière. Certains gros meubles (comme le meuble TV) peuvent prendre des semaines à leur réalisation.

Fabriquer son premier meuble demande donc du temps et cela pourra en agacer plus d’un. C’est pourquoi, pour sa première réalisation on choisira quelque chose de simple (sans tiroir).

Exemples de meubles en construction :

Crédit photo : Atelier carton

Permet de voir l'intérieur d'un fauteuil en carton, avant l'habillage

3. En conclusion :

 Les meubles en carton peuvent répondre à plusieurs problématiques. Ils sont robustes, pratiques, originaux avec un coût de revient très faible (sauf si vous vous lâchez sur la finition, mais normalement pour deux petites tables de chevet, un petit pot de sous-couche et de la peinture acrylique, ou un rouleau de papier peint, vous pouvez en avoir pour moins de 30 Euros.)

Ils vous permettent d’avoir des meubles uniques, sur-mesure qui s’adaptent à toutes vos envies.

Si vous souhaitez vous lancer dans la fabrication d’un meuble en carton, je vous conseille en premier lieu de fabriquer une maquette. Cela vous permettra d’en comprendre les grands principes, de vous tromper à petite échelle et de mieux réaliser votre premier vrai meuble.

Qu’en pensez-vous ?

Vous ai-je convaincu de fabriquer des meubles en carton ?

Dites-moi en commentaire ce que cela vous inspire. Si vous avez aimé n’hésitez pas à partager 🙂.

Mylène

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Un commentaire

  • Robert

    Je suis tombé un jour par hasard sur un atelier de fabrication de meubles en carton près de chez moi. Effectivement j’ai été bluffé par le résultat obtenu, des meubles avec une patine qui donne l’effet d’une autre matière. L’atelier en question a mis la clé sous la porte. Dommage. Mais Je ne suis pas certain d’avoir la passion-patience nécessaire pour cette activité.
    bravo pour votre meuble TV 12 ans d’âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marre de passer votre vie à ranger et nettoyer ? Recevez gratuitement mon guide 🙂

%d blogueurs aiment cette page :