Minimalisme,  Money

Quel impact le coronavirus va-t-il avoir sur le minimalisme et…Vous ?

Tout d’abord il faut dire que tout indique que nous allons revivre une récession de nature mondiale (définition de récession : baisse du PIB pendant au moins deux mois). Devant ces informations Ô combien joyeuses je me suis interrogée : quel impact le coronavirus va-t-il avoir d’un point de vue non pas sanitaire, mais économique et financier ? Voyons les autres conséquences qu’il y aura sur vous (nous tous) et comment vous préparer face aux changements qui s’annoncent. Quel impact le coronavirus va-t-il avoir sur le minimalisme et comment en “tirer le meilleur parti possible” ?

Récession

1. L’impact économique

Récession
Photo by Adeolu Eletu on Unsplash

L’épidémie de coronavirus pourrait entraîner des conséquences économiques comparables à celles de la crise de 2008, indique Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE). Son impact se ressent déjà dans plusieurs secteurs, comme le tourisme, l’automobile ou l’aéronautique. Il ne serait donc pas étonnant que d’autres secteurs se voient touchés (je n’ai pas fait Polytechnique mais bon…). Le taux de chômage risque donc de grimper.

A ce sujet, la mode elle aussi se prépare depuis quelque temps à une récession économique et se montre plus sobre. Par le passé, l’expérience prouve que (#JeKiffeThomasNgigol) lorsque la crise arrive les créateurs font un retour aux styles sportifs et minimalistes.

Récession
Photo by courtesy of KCD Worldwide

Vous pouvez aussi lire les articles :

Récession

2. L’impact sur les finances personnelles

Récession
Photo prise par moerschy

Dans le cas d’une récession économique, beaucoup de personnes vont s’interroger sur leur finances personnelles et se poser des questions du genre :

  • Pourquoi n’avons-nous pas épargné davantage quand les finances étaient bonnes ?
  • Où notre argent allait-il ?
  • Combien dépensions-nous ?
  • Comment pouvons-nous réduire nos dépenses maintenant et pour l’avenir ?

Autrement dit, un nombre important de personnes vont devoir revoir leurs dépenses. Qu’elles soient contraintes et forcées ou qu’elles veuillent se préparer à une prochaine crise, beaucoup vont regarder de près leurs budget et se poser des questions. La recherche perpétuelle de biens physiques était-elle la meilleure utilisation de leurs ressources limitées. That is the question…

Récession
Photo prise par AbsolutVision

Une vision différente de la mienne :

Alors que je faisais des recherches pour cet article, je suis tombée sur une autre publication du site Investissements personnels. Bien que je ne vois pas forcément les choses de la même manière, je trouve toujours intéressant de me confronter à des points de vue différents du mien, ne serait-ce que pour me remettre en question et creuser un peu plus ma réflexion. Dans son article titré « Pourquoi le minimalisme ne vous permettra jamais de vous enrichir » (je suis en désaccord, mais bon, il me faudrait 4h00 pour exposer mon point de vue…) il suggère d’associer le minimalisme à de bonnes stratégies financières. C’est vrai que cela peut-être un bon conseil. Je vous laisse juger. A vous de voir comme on dit.

Récession

3. L’impact sur le travail

Récession
Photo by Bram Naus on Unsplash

Précédemment je vous disais dans mon article « Coronavirus, comment travailler efficacement de chez soi pendant le confinement ? », que le travail à domicile va devenir de plus en plus fréquent. Non seulement à court terme mais à long terme aussi, ne serait-ce que parce que cela représente une économie importante pour les entreprises et que les salariés le demandent de plus en plus. Face à ce changement de situation, désencombrer son espace de vie pour le rendre plus propice au travail va en motiver plus d’un(e). Ne serait-ce que pour trouver un meilleur équilibre entre vie pro et vie perso, cela va devenir une nécessité.

Récession

4. L’impact sur le temps passé à la maison

Récession
Photo Alvaro De La Rica

D’une façon générale, avoir été contraints à passer plus de temps à la maison nous a confronté à tout ce que nous possédons. Jusqu’à maintenant nous ne passions que les soirs et weekend à la maison et nous pouvions encore nous accommoder de ce petit bazar ou du manque d’espace. Nous n’y passions pas assez de temps et nous tolérions l’inutilité de certaines possessions. On faisait des compromis. Aujourd’hui c’est différent. Voir combien nous avons accumulé au fil des ans et la futilité de certains objets peut nous agacer profondément et nous taper sur le système à force. Être à la maison signifie aussi que nous pouvons prendre le temps de regarder le fonctionnement de notre maison dans le but de la faire ressembler à quoi nous voulons qu’elle ressemble. Le minimalisme rappelle qu’une maison est là pour nous servir et non pas passer notre temps à l’entretenir elle.

Récession

5. L’impact sur ce que nous considérons important dans notre existence

Récession
Photo prise par ThoughtCatalog

Bon alors là, je vous préviens, on rentre dans du questionnement profond. Avec le coronabidule, certaines questions sur la vie et la mort ont vu pointer le bout de leur nez. En tout cas des interrogations plus profondes que « aurais-je assez de papier toilette ?». Finalement, qu’est-ce qui est important dans la vie ? A bien y réfléchir est-ce que j’utilise mon temps et mon énergie pour ce qui compte pour moi ? Des questions sur l’attention que l’on porte à certaines personnes (ou leur toxicité sur nous… Ça ne vous a pas fait du bien de ne plus voir ou entendre Machin qui se plaint à longueur de temps ?) et pas assez sur d’autres. Suis-je en train de vivre ma plus grande vie ?

Récession
Photo by Valentin B. Kremer on Unsplash

A découvrir, mon article « Êtes -vous condamné(e) à perpétuité à ranger ? »

Au fond ces questions sont légitimes, il s’agit de notre vie après tout. Se poser des questions sur les valeurs et buts de notre existence nous fait rencontrer des principes minimalistes (ah bah oui ! On est dans ma paroisse ici alors forcément je prêche pour elle). Après tout, le minimalisme est un style de vie dans lequel les individus réfléchissent soigneusement aux objets qui apportent de la valeur à leur vie et évitent ce qui ne leur apportent rien. Cette réflexion ne se limite pas qu’aux objets, elle s’étend au temps et aux personnes qui les entourent.

Récession

6. Quel impact sur le minimalisme

Récession
Photo prise par 6689062–6689062

Nous l’avons vu, le coronavirus aura des conséquences sur plusieurs aspects de nos vies. Rien n’est jamais tout noir ou tout blanc dans la vie. Il y aura les conséquences négatives comme les difficultés économiques et les conséquences sociales, notamment sur les plus fragiles. Quant aux conséquences positives, comme le questionnement profond et les changements radicaux qui en découlent elles existeront elles aussi. Cette liste n’est pas exhaustive, je n’ai même pas abordé l’aspect écologique par exemple…

Toujours est-il que covidbidule poussera certains à adopter ce style de vie. Entendons-nous bien, certes je souhaite promouvoir cet art de vivre, mais en aucun cas je ne souhaite voir qui que ce soit contraint et forcé de le faire. Je ne peux qu’inviter les personnes à venir à plus de simplicité. Je pense que cela ouvre la porte sur plus de liberté, c’est tout…

Récession
Une main tendue pour vous inviter à découvrir le minimalisme (Photo prise par Immortal shots)

Conclusion

Récession
Photo prise par Harry Cunningham

Pour conclure je reprendrais les mots de Joshua Becker du blog (Américain) Becoming Minimalist : « Vous ne pouvez pas contrôler les gens autour de vous. Vous ne pouvez pas contrôler la façon dont le monde entier va réagir à cette pandémie et à la récession qui s’ensuit […]. Nous ne pouvons que contrôler comment nous allons gérer personnellement notre vie à l’avenir ». Je rejoins sa pensée quand il dit qu’il ne fait aucun doute que cette crise va affecter le monde de nombreuses manières. Je pense aussi que ce ne sera pas la dernière fois que nous serons confinés ou tout du moins que nous revivrons d’autres crises sanitaires. « Le minimalisme sera lui aussi affecté positivement et négativement, à la fois individuellement et tant que société. Assurons-nous d’en tirer le meilleur parti possible. »

Découvrez mon article « 10 avantages que vous donne le minimalisme »

Si vous avez aimé cet article, ou si vous pensez que cela peut aider quelqu’un de votre entourage, n’hésitez pas : partagez, commentez, likez 🙏.

Mylène

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • Florian

    « Le minimalisme rappelle qu’une maison est là pour nous servir et non pas passer notre temps à l’entretenir elle » cette phrase !! 🙂
    Super article Mylène, encore une fois. C’est clair que cette crise servira au moins à y prise de conscience générale sur la vie des personnes « Ai-je profité assez de ma vie ? » « Ce que je fais a-t-il réellement de l’importance ? », etc etc 🙂
    Passe une excellente journée, et à très vite.
    Flo, du blog Existence Zen

    • Mylène Legrand

      Bonjour Florian,
      J’espère que tu vas bien.
      Merci pour ton commentaire positif et ton énergie 🙂. Et oui, il faut bien avoir en tête que notre logement et toutes nos possessions sont là pour nous servir et pas l’inverse.
      Toi aussi passe une bonne journée et tiens tu me donne envie d’aller faire un tour sur ton blog pour me charger en positif 😉.
      A très bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :